Orientation scolaire: Cap sur la promotion des valeurs sociales

Tout en démontrant l’importance des conseillers d’orientation dans ce défi, au cours de la Journée nationale qu’elle a présidée vendredi 18 octobre à Douala, le Minesec Nalova Lyonga a formulé les axes de travail et réitéré ses attentes.

Le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), le Professeur Nalova Lyonga, a présidé, vendredi 18 octobre à Douala, la cérémonie solennelle de lancement de la Journée nationale d’orientation scolaire (Jnos). Pour l’édition 2019, la 17e du genre, la communauté éducative s’est donnée rendez-vous au Lycée bilingue de Bepanda, arrondissement de Douala 5e, département du Wouri, région du Littoral. C’était en présence du gratin politico-administratif de la région, sous la bénédiction des autorités traditionnelles et religieuses.

L’organisation indique qu’il est question pour le ministère des Enseignements secondaires, à chacune de ces journées, de rendre visible le champ d’actions de l’orientation scolaire, à travers un thème contextualisé. Dans cette veine, celui de l’édition 2019, « Promotion des valeurs sociales en milieu scolaire : apport de l’orientation conseil » a été arrêté eu égard au contexte de déperdition des valeurs sociales dans les écoles. Du mot de bienvenue du représentant du Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala à l’allocution du ministre des Enseignements secondaires, en passant par la prise de parole de la Directrice de l’Orientation, de la Vie et de l’Assistance scolaire (Dovas), Bernadette Mbiah Sansi, celle du proviseur du Lycée hôte, Thamar Eboa, sans oublier la leçon inaugurale, la lutte contre les déviances à l’école a été fortement recommandée. L’on s’accorde à reconnaitre que cette lutte est un combat de tous, mais davantage celui des conseillers d’orientation, au regard des missions spéciales à eux assignés. La leçon inaugurale dispensée par O’kah Ekwekon, censeur au Lycée bilingue de New-Bell, qui s’est voulue plus exhaustive à ce sujet, prescrit notamment comme valeurs capitales susceptibles de guider les conseillers d’orientation dans leur tâche, le patriotisme, l’amour du prochain, la justice, la tolérance, le vivre-ensemble, l’amour du travail, la propreté…

Référence. « Ce que je pense est que Bepanda peut inspirer les autres établissements. » Cette phrase est un extrait de l’allocution de circonstance du Professeur Nalova Lyonga, pour dire le chemin appréciable que l’établissement dirigé par madame Thamar Eboa est en train de poursuivre dans le sens de la promotion des valeurs morales de manière singulière et dans la mise en œuvre de la politique du « Clean school » globalement. Toutefois, a poursuivi madame le Ministre, il ne s’agira pas pour le Lycée bilingue de Bepanda de se contenter de ces résultats. Encore faut-il que l’établissement maintienne le standard dont la patronne des Enseignements secondaires rappelle les points. De manière non exhaustive, il est requis de l’ensemble des établissements secondaires, la propreté, l’éducation inclusive, une saine gestion des finances, l’amélioration du standard des cantines…  

Mais dans la région du Littoral, certains élèves des filières scientifiques et techniques n’ont pas attendus la promotion des valeurs sociales en milieu scolaire pour se distinguer. Leur façon d’être et de faire, au cours de l’année scolaire 2018-2019, a marqué les esprits. En reconnaissance, des prix d’excellence Minesec-Brasseries du Cameroun (Sabc) leur ont été remis. L’organisation de la JNOS a également prévu une démonstration du vivre-ensemble. À cet effet, le Ministre et sa suite ont été invités à regarder, au Collège moderne bilingue Les Lauréats et au Lycée d’Akwa nord, un match de handball et un autre de football, respectivement. La particularité de ces rencontres sportives étant que plus de 70% d’acteurs sur les terrains étaient des élèves déplacés du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. Toute chose qui fait dire à des observateurs avertis qu’au vu de ces résultats qui parlent d’eux-mêmes, le Minesec est en train de quitter l’excellence pour la référence.

Henri Bomba / CELCOM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *