school and education

Contactez-nous

 +237 222 223 843

SESSION D’EXAMENS 2022

                                                                   SESSION D’EXAMENS 2022

0

Préparation sereine pour un déroulement sans anicroches de la session 2022 des examens officiels au Ministère des Enseignements Secondaires

Assurance en a été donnée le 10 mai 2022 au cours de la traditionnelle réunion d’évaluation de l’état des préparatifs des examens officiels organisés et supervisés par le Ministère des Enseignements Secondaires.

ok 1

Le Centre d’éducation à distance du Ministère des Enseignements Secondaires (MINESEC) a abrité les travaux d’évaluation de l’état des préparatifs des examens officiels de la session 2022, le mardi 10 mai 2022.

Ces assises présidées par le Ministre des Enseignements Secondaires, le Professeur Nalova Lyonga, assisté de Boniface Bayaola, Secrétaire d’État auprès du Ministre des Enseignements Secondaires chargé de l’Enseignement normal et du Secrétaire Général, Fabien Nkot, ont connu la participation des responsables des structures sous tutelle du MINESEC chargées de l’organisation des examens officiels du Secondaire, ainsi que d’autres acteurs majeurs de la chaîne des examens.

ok 2

Ouvrant les travaux, le Professeur Nalova Lyonga a tenu à réitérer que l’organisation réussie des examens certificatifs est un gage de crédibilité de notre système éducatif, avant de marteler le sérieux attendu de tous les acteurs et intervenants en la matière.

Tour à tour, le Directeur Général de l’Office du Baccalauréat du Cameroun (OBC), le représentant du Registrar du GCE-Board, le Directeur des Examens, Concours et de la Certification (DECC) du MINESEC ont fait le tour d’horizon de l’état des préparatifs des examens dont ils ont chacun la charge.

De l’inscription des candidats au paiement des intervenants dans la chaine des examens, en passant par les dispositions prises pour assurer la disponibilité à temps du matériel de composition dans tous les centres d’examens, le Ministre des Enseignements Secondaires et son état-major ont tenu à avoir l’état des lieux réel, afin de se prémunir de toutes surprise désagréable.

S’agissant de la disponibilité à temps du matériel de composition, la Direction des Examens, Concours et de la Certification (DECC) du MINESEC confirme avoir reçu tout le matériel d’examens nécessaire et que son acheminement vers les régions débute dans les tout prochains jours. Même son de cloche du côté de l’OBC où les premières livraisons du matériel de composition seront effectives dès le 11 mai courant. Le GCE-Board qui connait une hausse considérable du nombre de candidats aux examens dont il a la charge a, quant à lui, indiqué être également mobilisé sur ce point.

Nonobstant, l’épineuse question de l’inscription tardive des candidats aux examens certificatifs a été posée par les responsables de l’OBC et de la DECC au Ministre des Enseignements Secondaires qui a accordé une dérogation spéciale de trois jours, afin de permettre aux ultimes retardataires de rattraper le train.

Pour ce qui est du paiement des intervenants aux examens officiels de la session 2022, le Professeur Nalova Lyonga rassure les enseignants à rester confiants, car le Gouvernement de la République a pris toutes les diligences nécessaires pour désintéresser chaque intervenant au terme de chacune des phases des examens.

En attendant l’arrêt définitif de l’admission des candidatures, les effectifs non consolidés des candidats aux examens officiels de la session 2022 du MINESEC font état de 438 699 candidats pour les examens organisés par l’OBC, 182 088 candidats aux examens du GCE-Board et de 260 507 candidats aux examens de la DECC.

Aimé Ngidjol

Cadre/CELCOM

GREVE DES ENSEIGNANTS: Les députés confirment l’effectivité des mesures prises par le gouvernement

   Au niveau du Ministère des Enseignements Secondaires, les instructions données par le Président de la République ont été établies dès le mois de mars parmi lesquelles les compléments de salaires des professeurs.

   En ce qui concerne la lenteur du traitement des dossiers des enseignements, une réponse claire a été donné aux différents honorables  présents lors de la séance de travail ; « le Ministère des Enseignements Secondaires (MINESEC) n’est pas en charge des effets financiers des actes de carrières, il n’a pas la responsabilité de l’intégration des fonctionnaires dans la fonction publique. Il n’est qu’un point transit du traitement des dossiers des enseignants.», explique Nkot Fabien, Secrétaire General dudit département ministériel.Les enseignants du Secondaire scrutent de près les faits et gestes du gouvernement. Après plusieurs semaines de « craie morte », mené par le mouvement « OTS », les choses reviennent progressivement à la normale. Le Ministre des Enseignements Secondaires et ses proches collaborateurs étaient devant la Commission de l’Éducation, de la Formation Professionnelle et de la Jeunesse de l’Assemblée Nationale le 20 avril dernier pour un échange d’information au sujet de l’application des mesures prises pour taire la grogne dans le secteur éducatif. « Les mesures prises par le Président de la République ont été implémentées comme attendu. Nous les avons constatés, avons eu des précisions et allons rendre compte au président de l’Assemblée Nationale. Au-delà de cela, nous avons échangé  sur la pro activité de ce ministère, sur ce qui peut être fait pour éviter de telle dérive prochainement », déclare le Président de la Commission, Honorable Fandja Gabriel. La sérénité règne pour l’instant. Le professeur Nalova Lyonga a démontré  avec des projets qui sont en cours d’implémentation dans son ministère, pour revisser l’avenir de l’éducation. Les députés ont constaté la mise en place de l’enseignement à distance et ont pu échanger à distance avec des élèves dans le Sud-ouest.

   Pour le Ministre des Enseignements Secondaires, Pr Nalova Lyonga,  il faut alléger le processus de paiement des enseignants car il est très lourd. Pour le moment, les mesures du Président sont en train d’être implémentées et les paiements se De cette assemblée ressort quelques difficultés que rencontre le MINESEC dans l’élaboration de sa mission sur le plan budgetaire. « Je crois que cela fera l’objet d’une attention particulière  des autorités compétentes par ce que l’émergence se fera avec une jeunesse bien formée et que des dispositions seront prises en temps opportun pour accompagner Madame le Ministre dans la mise en place de tous ses projets qui visent à mieux former  la jeunesse camerounaise »,ajoute le Président de la commission. De plus, les responsables du MINESEC ont tendu la main aux députés, afin d’éradiquer la violence en milieu scolaire. Ils se sont donc alliés pour trouver une riposte face au fléau qui mine l’éducation  au Cameroun.

CA PHOTO 2 CA PHOTO 3 CA PHOTO 4 

CA PHOTO 5 CA PHOTO 6 CA PHOTO 7  

CA PHOTO 8

Lydie Azo’o, Cadre Celcom

FOOTBALL JEUNE ET ÉTHIQUE À L’ÉCOLE

FOOTBALL JEUNE ET ÉTHIQUE À L’ÉCOLE

0

Accord parfait entre le MINESEC et la FECAFOOT

Telle est la substance de l’audience qu’a accordée le Ministre des Enseignements Secondaires, le Professeur Nalova Lyonga à Samuel Eto’o Fils, Président de la Fédération Camerounaise de Football, le 12 avril 2022, au Centre d’éducation à distance du Ministère des Enseignements Secondaires. C’était en présence de Boniface Bayaola, Secrétaire d’État auprès du Ministre des Enseignements Secondaires chargé de l’Enseignement normal et d’autres hauts responsables du Ministère.

1

Le Président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) est venu à la rencontre du Ministre des Enseignements Secondaires (MINESEC) pour redynamiser et rendre opérationnelle la collaboration déjà existante entre les deux institutions. Samuel Eto’o Fils nourrit l’ambition de favoriser l’éclosion des talents en matière de football dont le MINESEC est le vivier. Cette ambition sera matérialisée dans le cadre des activités de la Fédération Nationale des Sports Scolaires (FENASSCO) Ligue “A”, au terme des travaux d’actualisation en cours du protocole d’accord FECAFOOT/FENASSCO Ligue “A” signé en août 2014.

2

La patronne des Enseignements Secondaires s’est saisi de cette occasion pour brosser au Président de la FECAFOOT les grandes lignes de la vision du Clean School dont elle est porteuse, avant de lui reconnaître le rôle prépondérant qu’il peut jouer en sa qualité d’icône du football mondial, dans la promotion des valeurs morales auprès des jeunes scolarisés.

Samuel Eto’o Fils a réitéré son engagement à œuvrer aux côtés du Ministère des Enseignements Secondaires (MINESEC), à la promotion du football jeune et des valeurs morales en milieu scolaire. Cet engagement obtient l’adhésion totale du Professeur Nalova Lyonga qui travaille, depuis sa nomination à la tête de ce département ministériel, à débarrasser l’environnement scolaire des fléaux que sont la corruption, la violence, la consommation de la drogue et des stupéfiants.

C’est donc avec bonheur que le Ministre des Enseignements Secondaires se propose de faire porter à Samuel Eto’o Fils l’écharpe d’ambassadeur de la lutte contre la violence en milieu scolaire.

Aimé Ngidjol

CELCOM

JOURNEES PORTES OUVERTES ENTREPRENEURIALES 2022 : GAROUA-L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE EXPOSE SON GENIE CREATEUR

La cérémonie que présidait BAYAOLA BONIFACE, le Secrétaire d'Etat auprès du Ministère des Enseignements Secondaires chargé de l’Enseignement Normal était le point d’organisation  des expositions artistiques fascinantes au lycée technique Bilingue de Garoua dans la région du Nord Cameroun.

PHOTO1

Il y avait du beau monde jeudi dernier au lycée technique bilingue de Garoua. Parents, enseignants et élèves se sont donné rendez-vous dans de cet établissement secondaire, pour assister aux Journées Portes Ouvertes (JPO) de l'Enseignement Technique. Pendant deux jours d'affilé, les élèves des différents lycées et collèges techniques de la place, ont rivalisé d'adresse. Considérées comme une occasion unique pour les élèves des établissements d’enseignement technique de montrer leur génie créateur, les journées portes ouvertes sous le thème : « journées portes ouvertes entrepreneuriales : expression des compétences développées aux enseignements secondaires pour une réponse efficace aux défis industriels, technologiques et environnementaux au Cameroun», ont été lancées ce  jeudi 31 mars 2022.  

       photo2 photo3 photo4

      Consacrée en grande partie aux expositions et à la réalisation d’objets d’arts conçus par les élèves, ces journées portes ouvertes ont un  double objectif tant pour les élèves et les enseignants que pour les visiteurs : témoigner en quoi l’enseignement technique est aujourd’hui un secteur dont la finalité est de permettre aux jeunes en quête d’emploi de s’intégrer dans le monde professionnel et se procurer une des multiples  réalisations des élèves dans plusieurs domaines de la vie. 

     photo5           photo6

    En communion virtuelle avec plus d’une centaine d’établissements techniques et sous la supervision du Secrétaire Général dudit département ministériel, l’édition 2022 s’est vue être innovée par ce processus. En visioconférence depuis le Centre d’Éducation à Distance de Yaoundé, le Pr Nalova Lyonga et ses collaborateurs ont vécu l’événement en direct. De ce centre, six exposés ont été diffusés, sur les offres de formation proposée par le MINESEC, les opportunités d’emplois présentées par un responsable du MINSPOSTEL, un cas pratique d’activité d’une entreprise par la CAMTEL et les axes de collaboration que le MINESEC développe dans le sens de la professionnalisation des enseignements.

photo7    photo8

     Cette journée s’est soldée par la remise des prix aux trois meilleurs lycées techniques de la région. Le premier a été attribué aux élèves du Lycée Technique de Lagdo, qui ont réalisé un arroseur automatique de champs fonctionnant à l’aide d’un système solaire. Le deuxième prix revient aux élèves du Lycée Technique de Garoua Bibemire qui ont fabriqué un sac de plage et un chapeau ; et enfin le troisième prix, les élèves du Lycée Technique bilingue de Garoua ont présenté un pot de fleurs en terre cuite pour la décoration d’intérieure.

     De plus, les projets réalisés dans les lycées bilingues de Garoua, de Koléré et de Bocklé, issus des fonds Covid du MINESEC et réceptionnés par le Délégué Régional du Nord, ont aussi été visités.

   A l’entame du deuxième jour, l’inauguration du lycée technique et professionnel agricole de Lagdo a été effective. Un bloc pédagogique flambant neuf, des champs de maïs et d’oignons, des vergers, des poulaillers et des fermes de petits ruminants et de vaches sont là des vecteurs d'accompagnement du transfert de compétences professionnelles des enseignants aux futurs apprenants.

 photo9   photo10

   L’organisation des JPO telle qu’observées à Garoua pendant ces deux jours vient répondre à un défi dans l’enseignement technique et professionnel, celui de faire une adéquation avec ce qui est observé dans la pratique au sein des entreprises.

                                                                                                                                   Lydie AZO’O, Cadre CELCOM

DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES

0AB

Une forte délégation turque reçue en audience au MINESEC

 1AB

La salle de conférences du Ministère des Enseignements Secondaires (MINESEC) a fait le plein d’œuf le 17 mars 2022, en raison de l’audience que le Professeur Nalova Lyonga, Ministre des Enseignements Secondaires, a accordée à une délégation turque de 22 membres. La délégation, constituée pour l’essentiel de responsables des Universités turques, est venue présenter à la patronne du MINESEC les voies de collaboration entre leurs institutions universitaires respectives et le MINESEC.

Du déroulé des différents membres de la délégation, il ressort que le développement des compétences en matière d’Enseignement à distance et le renforcement des capacités des personnels enseignants seront quelques pistes de coopération à explorer, au terme de la signature, dans les tout prochains jours, d’un Mémorandum d’entente entre les deux parties.

                                                                                                                                                             A. Ngidjol

                                                                                                                                              CELCOM/MINESEC

Contactez -nous

 +237 222 223 843